VILLENEUVE BASKET CLUB : site officiel du club de basket de VILLENEUVE SUR LOT - clubeo

Première pas si facile pour les filles

22 septembre 2014 - 11:07

 

PUJOLS/VILLENEUVE  52  - BEC  46


 

Lieu : Salle Clouché à Boé

 

Arbitres : MM Barouillet et Hannou

 

Quart temps :   12-8  34-16  47-35 

 

Pour Pujols/Villeneuve : Chateaureynaud (5),  Luong Nhu Truat (6), Julhes (6), Lehmann(2), Bertal (10), Cattaï , Rivière (6),  Peltier (6), Cavagné (11)

 

19 fautes personnelles. Une joueuse éliminée pour 5 fautes : Cavagné (40e)

 

 

 

Pour BEC : Gauvrit (13), Robert 6(), Ruiz (4), Dayot, Armenaud (10), Tancogne (), Semyonova, Sentucq (6), Seigne,  Liliou (9)

 

11 fautes personnelles. Pas de  joueuse éliminée pour 5 fautes.

 

 

 

Pour ce 2e Open Féminin qui réunissait toutes les formations de Pré-Nationale pour une première journée collective dans la salle Clouché de Boé, les filles de la nouvelle Coop Pujols/Villeneuve/Boudy était opposées aux Bordelaises du BEC fraîchement montées de Promotion Honneur. La rencontre démarra par la domination des Lot et garonnaises sous la conduite d’Anaïs Bertal très à l’aise en un contre un. Du côté girondin, les filles avaient du mal à trouver le cercle et la réussite (10/2, 5e). Perturbées par la zone adverse, les filles de la Vallée du lot n’arrivèrent pas à se détacher. Le BEC reprenant du poil de la bête en fin de quart temps (12/8, 10e). S’appuyant sur le jeu intérieur, les protégées de Guy Lesbarrères prirent toutefois l’ascendant sur leurs adversaires : Laurie Cavagné, bien servie par Andréa Peltier et Elise Julhes, fit évoluer le score et permit à son équipe de prendre les devants (18/9, 13e puis 27/11, 17e) La Coop tenait le bon bout et on ne sentait  pas la formation bordelaise capable d’endiguer les réussites d’Aurélie Rivière et ses camarades. Cela se confirma au retour des vestiaires, l’écart bascula au-delà des vingt points (44-22, 24e). C’est alors que la physionomie de la rencontre changea : l’équipe locale diminua la pression défensive et balbutia son jeu en attaque. Le BEC, un moment au bord du gouffre,  grappilla quelques points et fit douter les « blacks qui enchaînèrent maladresses, mauvais choix et pertes de balle (47/32, 28e). Dans le dernier acte, malgré les nombreux changements dans son équipe, le coach lot et garonnais ne put remettre ses filles sur les bons rails. Toutefois, dans les dernières possessions, la Coop et sa défense sut garder  le gain de la partie malgré le « on ne lâche rien » des Bordelaises. La Coop a montré deux visages : l’un conquérant voire irrésistible, l’autre hésitant avec un gros point à travailler lors des prochains entraînements, l’attaque de la zone car tous les spectateurs  et les futurs adverses présents lors de cet open ont pu remarquer les difficultés de l’équipe dans ce domaine.

Commentaires

Reste 2 matchs et avec deux victoires d'avance

26 mars 2018 12:45

Reste 2 matchs et avec deux victoires d'avance
Même si le derby face à Agen suscite un réel engouement, le VBC a toutes les cartes en main pour assurer sa première place de la poule : une victoire sur les deux derniers matchs est suffisante; même deux défaites peut ne pas avoir d'impact  mais il... Lire la suite