VILLENEUVE BASKET CLUB : site officiel du club de basket de VILLENEUVE SUR LOT - clubeo

Histoire & Palmarès

HISTOIRE du CLUB 

 

La création 

  Pendant la guerre, en 1940, un réfugié, Mr Loiseau, passionné d’athlétisme, entrainait de jeunes athlètes. Ceux-ci, désoeuvrés durant une partie de l’année sportive, s’initièrent à la pratique du basket-ball sur le stade utilisé par le rugby à treize.
Certains entrainements se déroulaient semble-t-il dans une ancienne salle de cinéma : l’olympia, proche de l’actuelle »Luna ».
Cette pratique qui devait être très irrégulière, était notamment conduite par : Jeanne Huguet pour les filles et par François Cristobal pour les garçons. Ce dernier deviendrait l’un des premiers dirigeants du club.

Plus tard, un professeur d’allemand du lycée Georges Leygues : monsieur BECK, animait en 1948, une équipe scolaire de basket-ball. Lié d’amitié avec Hervé Bouchilloux, athlète de l’aviron villeneuvois, il décide avec celui-ci de créer une association proposant la pratique du basket-ball.

Le basket à Villeneuve devient ainsi, pour des raisons de facilité de « montage » une section de l’Aviron villeneuvois.

  Une poignée de dirigeants permet ainsi aux « juniors » : Lang, Escalas, Cabrera, Pascal, Machtel, Castagné, Assemien, de lancer officiellement ce sport à Villeneuve.

A ces noms s’ajoutent :Lalaurie, Bouchilloux, Tressère et Tchichenko pour constituer en 1949 la première équipe sénior du club.

Celle-ci s’étoffe avec Lacombe de Casseneuil, , les frères Latorre de Castelmoron J.C Cormy du Temple pour disputer le championnat de Côte d’Argent

Sous la halle :

A partir de 1954/55, les dirigeants : Fernand Barthe, René Berbiguier, Dédé St Marc, Jacky Brouens, Maurice Lang, Fillol, Lalanne vont permettre à ce club de devenir un « grand » du département, avec les Bleuets d’Agen de Cattaruza, Astaffort de Groussolle et les patriotes Layracais enfin se hisser en « nationale ».
En 58/59, l’équipe dispute le C.F. Honneur et perd en 1/8e de finale contre ST Charles Alfortville, mais se retrouve en Excellence Nationale la saison suivante.

 Les Cabrera, Lalaurie, Macchi, Tchichenko, les fréres Pascal et surtout l’arrivée de Alioune Diop jeune franco-sénégalais qui va asseoir sa réputation avec notamment , déjà un parcours remarquable en coupe de France contre les grands de l’époque :Villeurbanne, Mulhouse ou encore le PUC de Roger Antoine.

Durant 3 saisons, de 1963 à 1966 l’équipe évolue en excellence nationale.

Autour de Diop, avec Jean-Paul Cormy, René Séjourné, Jean-claude Grégoire, Raymond Logodin, André Degals, puis Gérard Zuttion, et Jean-pierre Groussolle, l’équipe accède à la nationale 3.

et les jeunes, Lagarde, Lloret, Mombelli, Dufour, Marchet, Sarrazy, l’équipe accède à la nationale 2, et attire sous la halle, après les matches de rugby un public nombreux, ne craignant ni le froid, ni l’odeur des fientes de volailles.

A partir de 1965, et sous la présidence de Maurice Lang, les « cadres » laissent les jeunes autour de Groussolle et Szylinski, aidés de Sure et Lalanne. Ils vont être confrontés aux difficultés du haut niveau et retrouveront le championnat régional.

  

Le stadium :

  En 1969 le stadium est construit. Le basket s’y installe. Un public toujours plus nombreux vient voir évoluer les : Carasse, Julhes, Rabot, Tailhardat, Falbat, Demont, Toupane, Graziano, Brisse, Eito. L’aviron villeneuvois gravit les marches de la Région à la N2 , division au dessus de laquelle, en 1982, il n’existe que la N1 à 14 clubs.

Durant deux saisons, l’Aviron évolue à ce niveau, devant des affluences de 1000 spectateurs, avant de redescendre en N3.

 

Descartes :

1985, le basket quitte le stadium trop exigu pour la nouvelle salle Descartes, construite en grande partie par un groupe de dirigeants dévoués. Elle pourra accueillir jusqu’à 1600 spectateurs.
A la fin de la saison 1986/1987 retour en N2 grâce à un match de barrage remporté aux dépens de Castres à Chateaurenard (103-91).
1987/1991 : maintien en N2 avec en prime, une finale de coupe de France à ST Michel de Maurienne, perdue face à Esquennoy(86-79) le 14 mai 1988.
L’aviron villeneuvois change de nom et devient en avril 1989 : le Basket Club Villeneuvoisde la vallée du Lot et du Haut Agenais.

1991/1992 : fusion entre le Basket Club Villeneuvois (N2) et Agen (N3). Naissance du Lot et Garonne Basket Club (LGBC) qui, dès sa première saison, accède à la pro B après une finale de championnat de France (N2) perdue après prolongation face à Poissy.

1992/1993 le LGBC, en proie à de graves difficultés financières, malgré de bons résultats sportifs, est mis en en liquidation judiciaire et ne peut terminer sa saison.
Villeneuve est rétrogradé en « département », Agen en N3.

Nouveau départ en 1993/1994 au niveau départemental. Les présidents Jean-Pierre Figueiredo, puis Thierry Proust, remettent le club sur une bonne trajectoire.
Une nouvelle génération arrive à maturité, et en 1995, les Balse, St Hilaire, Bruneau, Brignol, Labbe, Potin, Chagné « retrouvent » l’aquitaine.
Le retour d’Alain Julhes, aidé des Comin, Tarozzi, Koïta et autres Mourgues amène le club en finale d’aquitaine(1998), perdue de peu. L’équipe ayant été diminuée par la blessure de Julien Tarozzi au tout début du match.

S’en suivront des saisons en pré nat. Le club frolant un retour en N3.Puis ce sera une descente en Promo exc.aprés une saison(2004) à oublier tant d’un point de vue sportif que gestionnaire. Le retour en pré nat se fera avec Alain Julhes aux commandes, et les Mouly, Lancelle, Mouraby, Pallares.
Le titre d’aquitaine nous échappe encore, au bénéfice du voisin de Boudy. Mais une union avec ce même club nous entrainait déjà vers un nouveau challenge. La saison 2007/2008 fut exceptionnelle sous la présidence de Michel Baldas : 1/4 finaliste du Trophée coupe de France ; Champion d’aquitaine de pré nat.et accès à la N3 ; finaliste coupe 47.

L’histoire se poursuit….N3 pour les séniors 1, région pour les séniors 2, Niveau 1 régional pour les filles, Minimes G. champions d’aquitaine, un excellent cru « cadets », et encore des objectifs de formation qui devraient assurer l’avenir.

Le basket à Villeneuve-sur-lot, c’est plus d’un demi  siècle d’histoire, c'est-à-dire suffisamment de temps pour enraciner profondément cette activité sportive dans la vie de la cité.

 

.

La UNE garçons rit toujours, environ 13 heures
59-62
Le Passage / S F 2 environ 13 heures
Le Passage / S F 2 et 8 autres : résumés des matchs environ 13 heures
101-52
Le Passage / VBC.Pujols M4 environ 13 heures
17-38
Tonneins / VBC U11 F 1 jour
20-0
VBC U15 F2 / Cuzorn 1 jour
27-40
COP / VBC U13 M 1 jour
66-19
VBC U 9 / Tonneins 1 jour
33-34
VBC U13 F / Castillonnès 1 jour
33-32
VBC U11M / Lévignac 1 jour
80-46
COP / VBC U15 M 1 jour
70-63
VBC U15 F1 / Port Ste Marie 1 jour
82-77
VBC G3 / Agen 1 jour
25-0
VBC U17 F / Elan Bearnais 1 jour
66-78
VBC U17 M / Bdx Chartrons 1 jour

La UNE garçons rit toujours,

20 novembre 2017 11:17

La UNE garçons rit toujours,
Le sans faute continue pour les garçons qui ont dû cravacher pour s'imposer face à Malaussanne Lire la suite